Nouvelles du projet :

Chers (chères) Paroissien(ne)s de Saints-Martyrs-Canadiens

Nous approchons de la date anniversaire de l’arrivée de notre famille syrienne, chez nous, à Saint-Boniface. Beaucoup de choses se sont passées depuis le 22 septembre 2016 et je voudrais vous en faire part en guise d’information, et à titre de remerciements pour votre générosité continue envers notre mission paroissiale.

Rappelons tout d’abord le succès merveilleux de notre levée de fonds qui nous a permis de récolter près de $50,000, en peu de temps avouons-le, grâce à la réponse de cœur de vous tous et toutes, et de donateurs externes. Bravo!

Le recrutement de bénévoles pour mettre sur pied les sept comités engagés dans la livraison de services variés à la famille s’est accompli rapidement. Sans les plus de trente chrétien(ne)s dévoué(e)s à cette œuvre de fraternité, il va sans dire que la tâche eût été impossible. Cet engagement m’a énormément édifié et je les remercie au nom de la famille et de Celui qui est notre guide et notre maître.

On a pu d’abord les installer dans un condo, situé à proximité de la paroisse, dans lequel ils se sont sentis à l’aise. Le condo a été vendu en juillet et nous avons dû les reloger. Une solution s’est présentée et nous avons pu les établir dans une maison louée également à proximité et sans occasionner des gros changements, eg. autobus, écoles etc.

L’apprentissage de la langue est devenu la priorité et dès le début ils ont été inscrits dans des programmes destinés aux réfugiés. Ils y sont toujours, mais en plus on a réussi à les inscrire, Farid et Rehab, dans des cours d’initiation au monde du travail. Inas pour sa part est très débrouillarde et grâce à sa connaissance de l’anglais se trouve du travail temporaire dans le but de poursuivre des études.

Les deux adolescents, Mohammad et Yousef, sont à l’école du quartier et ont appris l’anglais sans trop de difficulté. Ils marchent à l’école. Ils se sont intégrés sans trop de difficulté à la routine de l’école.

Leurs budgets ont été comblés d’abord par l’argent du fédéral (six mois) ensuite de notre argent en caisse. Nous approchons de la fin des six mois à notre charge. Ils vont se trouver du travail  dans un avenir rapproché, souhaitons-le, compte tenu de leur maîtrise éventuelle de la langue anglaise. En attendant, ils chercheront l’aide des services sociaux. Il va sans dire que nous continuerons à les appuyer plus modestement, en argent et autrement, selon les besoins.

Nous nous sommes assurés que leurs besoins en santé ont été rencontrés et, sauf des petits malaises, leur santé est bonne.

Nous nous sommes assurés de les introduire à la communauté locale en les accompagnant à des visites culturelles ou récréatives. Les jeunes ont joui de la piscine et des programmes estivaux. Ils nous ont accompagnés à la Législature à l’occasion de la reconnaissance par le gouvernement de notre projet d’accueil.

Leur fils Anas qui est en Suède, pour lequel nous avons fait une demande d’immigration au Canada pour rejoindre sa famille, est dans le processus de compléter les documents finaux pour finaliser sa demande. Ses parents ont été acceptés comme sponsors à son égard. Nous espérons que tout le processus sera complété bientôt et qu’il rejoindra sa famille dans un avenir rapproché. Nous sommes heureusement capables d’appuyer la famille dans cette démarche. Nous aurons sans doute à lui fournir les services nécessaires à son intégration chez nous.

Nous avons reçu une aide précieuse au courant de cette année par la participation d’un agent de l’Accueil Francophone. Nous en sommes reconnaissants.

La famille est heureuse et très reconnaissante envers la paroisse pour leur accueil. Les défis de l’adaptation ont été vécus avec courage et détermination.

Je termine en renouvelant mes remerciements, confiant dans votre appui continu et généreux envers notre mission de fraternité et de miséricorde.

Georges Druwé, animateur du comité Accueil Syrien.

Personne-Contact :

Georges Druwé   gdruwe@villaaulneau.ca    204-594-6343

Autres nouvelles :

Voici le certificat  pour Services Méritoires qui a été accordé à la paroisse Saints-Martyrs-Canadiens par le gouvernement du Manitoba à l’occasion d’une lecture en Chambre de la citation par le député de Radisson Monsieur James Teitsma, le 2 mars 2017. Un groupe de la paroisse, y inclus la famille Idris, était sur place pour recevoir l’accolade. Si l’honneur n’a pas été recherché, nous avons été touchés par ce geste dont les bonnes grâces retombent sur chacune des personnes qui ont contribué et qui contribuent toujours à son succès.

Certificat